L’eSport se concrétise de plus en plus. L’annonce de l’Eleague promet de grandes choses. Une diffusion à la télévision, un prizepool incroyable, une ambiance intense… Découvrons ce que nous proposera l’Eleague.

Un nouveau tournant pour l’eSport ? La télévision.

Le groupe audiovisuel Turner Broadcasting System met a exécution sa volonté de se lancer dans l’eSport en introduisant l’Eleague. Une nouvelle compétition CS:GO prends alors vie : divisée en deux saisons annuelles, l’Eleague se joue sur 10 semaines dans les studios à Atlanta. En plus d’être dotée d’un cash prize saisonnier de $1,400,000, l’Eleague a la particularité d’être en partie diffusée à la télévision américaine. En effet la chaîne câblée TBS a déjà diffusée les finales des phases de groupes et diffusera encore plusieurs matchs. Elle est par conséquent enregistrée sur un plateau télé créé spécialement pour, centré sur le bureau des analystes.

Bien que l’Eleague offre le plus gros prizepool global encore jamais vu (2,4 millions de dollars), la répartition des prix est moins avantageuse pour le vainqueur que celle des majors. En effet, les équipes éliminées aux phases de groupes recevront $40,000, celles sorties aux quarts de finale repartirons avec $50,000, puis $60,000 pour les équipes ne passant pas les demies et enfin $140,000 et $390,000 pour les finalistes (contre $500,000 aux majors).

Les chiffres de la première semaine ayant été communiqués, on peut affirmer que plus d’un demi-million de téléspectateurs ont regardé la finale du groupe A en direct sur leur télévision, quand en moyenne 50 000 personnes regardaient le reste des matchs sur twitch. Audience surprenante ? Attendue ? TBS n’a pas encore donné son avis sur le chiffre.

 

Première partie de la compétition : les phases de poules.

Les différentes équipes sont réparties en six poules de quatre. Les joueurs s’affrontent en premier lieu sur des BO1 puis des BO3 sont joués en demi finale et finale de poules. Au total 15 matchs ont été disputés chaque semaine au sein de chaque poule. A la fin des six semaines de compétitions, une seule équipe par poule gagne un accès direct aux quarts de finale, les autres sont elles classés en fonction du ratio round gagnés/ rounds perdus.

Eleague Teams

Les vainqueurs des phases de poules sont :

A – Luminosity Gaming [2-1] Cloud 9
B – G2 eSports [0-2] Ninjas In Pyjamas
C – Astralis [2-1] Counter Logic Gaming
D – Fnatic [2-0] FaZe Clan
E – Natus Vincere [2-0] Flipside
F – Envyus [2-0] Virtuos Pro

 

Luminosity Gaming devenue SK-Gaming : disqualification.

Suite au changement de structure des équipes ex-SK et ex-Luminosity, les deux line-up se trouvent être éliminées de l’Eleague, ce qui permet aux Cloud9 d’accéder directement aux quarts de finales et à d’autres équipes d’avoir une nouvelle chance de s’y qualifier.

 

Rien n’est perdu, les « last-chance qualifier ».

Pour compléter les six équipes déjà qualifiées en quart de finale sur les huit nécessaires. L’Eleague met en place un système de “last chance » qui opposera huit équipes déterminées sur le classement établit à la fin des phases de groupes (Les six deuxièmes de leur poules et les deux “meilleurs” troisièmes). On pourra alors retrouver les Virtus.Pro et les Mousesport en quart de final comme vous pouvez le voir dans l’arbre ci dessous.

Bracket Last Chance Qualifier Eleague.

Laisser un commentaire