Riot Games vers un boulversement du pick & ban ?

0
8

Riot Games en parlait depuis un moment déjà et l’annonce enfin officiellement : les joueurs professionnels auront accès à 10 bans au lieu des 6 habituels durant le Spring Split des LCS.

Une révision du déroulement de la phase de « Pick & Ban ».

Avec un nombre toujours grandissant de champions, la phase de « Pick & Ban » a perdu une partie de son impact. Riot Games a donc décidé d’augmenter le nombre de bans. La voix est redonnée aux coachs et aux analystes. Leur offrant ainsi plus de choix d’un point de vu « stratégie » ou « contre-stratégie ». Et leur permettant de laisser libre cours à leurs inventivité et à leurs créativité sur le sujet.

On nous informe aussi que l’une des priorités de Riot est de conserver une durée relativement réduite pour cette phase. Notamment en nous proposant le système suivant : la première partie de la sélection des champions va rester la même : les deux équipes bannissent chacune leur tour un champion pour un total de 6 bans en commençant par le « blue side ». Dés lors, premier pick « blue side », deux « red side », deux « blue side » et enfin un « red side ». À partir de ce moment-là, changement de rythme pour repartir sur une phase de quatre bans en commençant par le « red side » pour achever la phase de « Picks & Bans » par un pick « red side », deux picks « blue side » et enfin le dernier pick « red side ».

Schéma explicatif fourni par Riot Games.

Pour le moment les seules compétitions concernées sont les Spring Split des LCS. En revanche une possible apparition sur la scène coréenne avant le début de la LCK est possible, de même que chez nos amis chinois et leurs LPE.

En somme, du point de vue du ladder, ce système ne sera (malheureusement ?) pas adopté pour le moment mais l’idée plait a Riot Games. Particulièrement car cela permettrait à chaque joueur d’avoir un ban. Cependant une réticence se sent due à la rallonge de temps que ça donnerait a une partie.

Laisser un commentaire