Zoom sur la DreamTeam

0
23
G2 Esports - The French Revolution

Vendredi 3 février 2017, 16h : Ocelot, le créateur de la team esportive G2, tweet :

Today: 6pm CET – 9am PST.

Pas besoin de plus pour exciter les fans qui savent déjà ce que signifie ce tweet : l’annonce de la dream team française dont l’on parle tant arrive très prochainement. En effet, on sait grâce à NeL chez flickshot qu’un shuffle français 3.0 se prépare : il explique dans son article sortit le 29 décembre la création d’une nouvelle équipe française très prometteuse.

Il est maintenant 18h pile, on rafraîchit son twitter et on attend avec impatience l’annonce promise 2 heures plus tôt. Voir 1 nouveau Tweet… On clic d’impatience et …

Comment ? Qu’est-ce qu’ils nous font là ? On s’empresse alors d’aller voir sur reddit ce qu’il se passe. Certains pleurent de désespoir quand d’autres crient au troll. Coup de com’ réussi en tout cas et quelques minutes plus tard, @G2esports nous rassure en tweetant :

Ouf on a eu peur ! La dream team est enfin présentée et on va pas se mentir, elle donne envie : on y retrouve le duo tant attendu Shox-KennyS, le talent montant bodyy et les valeures sûres NBK et Apex.

Certes j’exagère un poil sur le déroulé de la soirée. Mais pas tant que ça ! Cette équipe pourrait très bien être la meilleure line-up française jamais créée !

Un shuffle 3.0 ?.

La scène française est réputée comme étant remplie de joueurs de talents mais aussi comme étant très instable. En effet, contrairement aux Fnatic ou plus récemment aux SK, les français réussissent toujours à devenir les meilleures équipes du monde mais ne parviennent pas à le rester. Cette instabilité est la cause des 3 shuffles qui ont eu lieu ces 4 dernières années.

Récapitulatif

Le premier shuffle a eu lieu mi-2014. Les équipes Titan, LDLC et Epsilon avaient alors du mal à obtenir des résultats satisfaisants. Un shuffle était donc très discuté sur Reddit et HLTV. Il s’avérera rapidement que les rumeurs étaient belles et biens réelles  : KQLY, Maniac et Apex passent de LDLC à Titan au dépens de Scream, Smitthz et NBK. Scream partira chez Epsilon et les deux autres chez LDLC.

Très rapidement, le joueur Titan KQLY est Vac Ban et admet avoir triché peu de temps avant de rejoindre l’équipe. Ex6tenz choisit alors l’ancien joueur source RpK pour le remplacer. Cependant, Titan a des résultats en dents de scie et n’arriva pas à passer les poules du major Katowice 2015.

On se retrouve donc en juillet 2015 et un deuxième shuffle prend lieu. Les échanges se font entre les deux meilleures équipes françaises du moment : EnVyUs (ancienne LDLC) et Titan. KennyS et Apex partiront chez EnVyUs en échange de Shox et Smitthz. En septembre 2015, Scream prend la place de Maniac chez Titan.

Aujourd’hui ?

On est donc début 2017 et nos deux équipes ont du mal à obtenir des résultats à la hauteur du niveau des joueurs. Certes les EnVyUs remportent les 800,000$ de la WESG mais le niveau de la compétition n’était pas des plus relevé. Donc, plutôt que de persévérer sur une même line-up au risque que ça ne fonctionne pas, les équipes se divisent et on parle alors du troisième shuffle français.

La « DreamTeam ».

Oui cette équipe fait rêver beaucoup de monde et ce n’est pas pour rien ! On le sait, la scène française est remplie de talents et de joueurs légendaires, et cette nouvelle line-up en regroupe beaucoup !

I am excited to announce the start of a new chapter with the creation of a new French team, which I have very high hopes for. (@G2NBK)

Shox est certainement l’un des meilleurs joueurs au monde. Sa polyvalence est un énorme atout. En plus d’être aussi bon à l’awp qu’au riffle, il endosse depuis peu le rôle de lead-in-game avec succès. Même si les résultats ne sont pas toujours au rendez-vous, Shox arrive à conserver son énorme skill pur tout en dirigeant son équipe.

kennyS quant à lui, est considéré comme l’un des meilleurs sniper actuel. Connu pour son jeu assez agressif et ses tirs précis, il est capable au même titre que Shox de porter son équipe vers la victoire et de faire la différence face aux meilleurs.

Des joueurs qui se complètent ?

Il en va de même pour les monstres que sont Apex et NBK. Apex a fait une belle année même si le reste de l’équipe ne suivait pas toujours et a montré qu’il est bel et bien capable d’être le facteur décisif. Même si NBK était un peu plus en retrait ces derniers temps, c’est un joueur d’expérience et de teamplay nécessaire dans une telle équipe.

Et enfin bodyy, le petit nouveau qui a intégré les G2 en avril 2016. Il n’avait alors aucune expérience dans le top tier et a su très rapidement s’adapter et progresser. C’est certainement un des joueurs qui a eu la plus grosse courbe de progression en moins d’un an et il ne semble pas encore avoir atteint son maximum.

G2 nous propose une équipe très solide sur le papier et on ne peut espérer que le meilleur. Reste à voir comment cela évoluera sur le long terme mais aucun doute qu’à court terme, elle fera d’énormes dégâts. Pour ce faire, les joueurs sont accompagnés de Smithzz en tant que coach, de NiaK en tant que manager et de enkay J qui endossera le rôle d’analyste. Mention spéciale à SmithZz qui a pris la décision de mettre sa carrière de joueur professionnel en pause.

So, it’s time now to bring my experience into a team in a different way. I know it won’t be easy to stop playing, but if I’m fulfilled in my new role, it will be an easy task to do. (@G2SmithZz)

Une décision courageuse et qui l’on espère paiera. SmithZz était ces derniers temps très critiqué, mais il faut garder en mémoire que SmithZz reste un joueur légendaire. On lui souhaite le meilleur.

Et les autres joueurs ?

Bien entendu, d’autres très bons joueurs sont mis sur le côté. On pense par exemple à Scream qui, pour la deuxième fois, se voit séparé de son équipe. Les rumeurs semblent dire que ce dernier devrait rejoindre Faze.  Happy et Sixer restent eux chez EnvyUs et sont rejoints par RpK, xms et Devoduvek. Une fois encore Ex6TenZ se retrouve écarté et il n’hésite pas à partager sa déception sur twitter :

Maniac remplacera xms chez LDLC.

Laisser un commentaire